Dmytrio Bortnianski (1751 - 1825) : Tibie Paiom chant suivant
Ce chant de louange de la liturgie orthodoxe slave aux harmonies profondes et aux nuances très expressives et contrastées nous plonge dans l'univers des choeurs russes dont le charme est toujours présent.
Texte :
TibiÚ paiom,
TibiÚ blagaslavim, TibiÚ blagadarim G˘spodi
I malimtisia 
B˘jÚnach'(ter)
B˘jÚnach Malimtisia B˘jÚnach'.





Traduction : Nous te chantons, 
nous te bÚnissons,
Nous te remercions.
Prions notre Dieu.
P.I. Tcha´kovsky (1840 - 1893) : Dostojno est chant suivant
On connaţt certainement davantage Tcha´kovsky par sa musique instrumentale et ses ballets que par sa musique chorale. Cependant, cet ardent défenseur de la musique russe s'illustra dans de très belles oeuvres vocales, profanes et religieuses.
Les choeurs a capella de la liturgie de Saint Jean Chtrysostome, datant de 1878 nous transportent dans l'univers musical profond et sublime de la vieille Russie.
-----------------------------
Bientôt ici : textes et traduction
-----------------------------
Chanson populaire russe : Kalinka (harmonisation : Emil Cossetto)
Il est inutile de présenter ce choeur, certainement le plus célèbre du répertoire russe. Toutefois, savez-vous comment l'auteur appelle celle dont il est amoureux ?Ma framboise, ou encore, petit sapin vert ! Charmant, non ?
Texte : Kalinnka maya fsadou yagada
malinnka hè´
1. Patsasnoyou, pad zyélyonoyou pad palajytyé vy ménya, Ay lyouli
2. Sasyonouchka ty zyélyonaya, nyé choumi jé nadamno¤
3. Krasavitsa doucha dyévitsa, palioubijè ty ménya.
		  
Traduction : Ma Kalinka, ma framboise, 
ma baie du jardin.
1. Qu'on me couche sous le sapin vert. Ay luli, luli... 
2. Petit sapin vert, ne fais donc pas de bruit au-dessus de moi.
3. Beauté ma petite Ôme, ˘ jeune fille, aime-moi donc